Organiser soi-même sa nourriture et faire la cuisine sur un feu ouvert, le sentiment d’indépendance en dehors des grandes villes et la connaissance des méthodes d’auto-préservation : autant de points communs au Survival, Bushcraft & Prepping. Les termes sont donc souvent utilisés de manière synonymique, les formes d’aventure à l’extérieur étant différentes dans les approches de base. Vous découvrirez ici ce qu’il faut entendre par les différentes lignes de conduite, quelle motivation se cache derrière cela et, surtout, quel est l’équipement le mieux adapté à chacune d’entre elles.

Survival – la capacité à survivre

Survival (la survie) signifie exactement cela : il s’agit de rester en vie dans des situations d’urgence avec une consommation d’énergie aussi faible que possible. Seuls les outils et les ustensiles que vous possédez sur vous – qui sont facilement transportables – sont utilisés et parfois complétés par des matériaux naturels ou autres provenant de l’environnement. Les adeptes de la survie affûtent ainsi leurs compétences pour des situations d’urgence, des scénarios tels qu’une perte d’orientation dans la nature, une panne de véhicule au milieu de nulle part, un naufrage et un échouage en territoire inconnu. En effet, dans une situation de crise, on part du principe que l’on dispose de peu ou d’aucun équipement. Par conséquent, il faut utiliser des matériaux provenant de la nature : un tesson de verre est ainsi transformé en couteau et une boîte de conserve vide en une casserole. Un survivant doit donc pouvoir compter avant tout sur son expérience, son intuition et ses techniques de survie. C’est une question de survie jusqu’à ce que vous trouviez de l’aide ou que vous retrouviez la civilisation.

Feuer im Hobo-Kocher bring Feuertopf zum Kochen_fire inside the Hobo Stove

Nourriture – Protection – Eau – Localisation :

les techniques d’orientation dans l’environnement, de recherche d’eau et d’approvisionnement en nourriture, de préparation d’un feu et de choix d’un emplacement protégé pour dormir sont essentielles. Un couteau de poche et un allume-feu, comme le piston à feu Petromax, sont des compagnons utiles pour la survie. Avec un couteau de survie spécial, vous pouvez construire des pièges et vider votre proie ou couper du bois pour votre feu selon la méthode du batoning (une technique pour fendre le bois).

Petromax-Feuer-Kolben-plgx-Feuerbox-fb1-Wald_Fire-Plunger-Firebox-Wood
  • Couteau de survie
  • Piston à feu
  • Réchaud Hobo ou Firebox
  • Sac à dos tactique de survie avec housse de pluie (volume 30 à 45 l)
  • Bouteille d’eau et filtre à eau pour stériliser et transporter l’eau de l’environnement
  • Tarp ou bâche comme support imperméable, protection contre la pluie ou le soleil
  • Sac de couchage
  • Rations d’urgence (barres énergétiques et protéinées)
  • Trousse de secours et kit médical d’urgence
  • Lampe de poche/lampe frontale (étanche)

Bushcraft – L’authenticié en plein air

Am Zeltlagerfeuer kochen mit der Feuerpfanne und Teakessel_cooking in the middle of the campfire with Fire Skillet and Tea Kettle

Contrairement au Survival, l’adepte du Bushcraft choisit volontairement une expérience en pleine nature qui peut s’étendre sur plusieurs jours ou semaines. Avec le Bushcraft (angl. bush – fr. buisson/nature, engl. craft – artisanat), le sentiment de liberté dans et avec la nature est au premier plan. Il s’agit d’installer un camp le plus efficacement possible en plein air, de cuisiner sur un feu de camp en utilisant des méthodes artisanales. Pendant le Bushcraft, les aventuriers choisissent et construisent un lieu de campement fixe. Il n’est pas rare qu’ils construisent de véritables abris et cabanes, creusent des fosses pour refroidir la nourriture ou aménagent un vaste espace servant à se chauffer et à faire à manger. Ils n’emportent que le matériel le plus important. Toutefois, un certain confort et un standard avec des accessoires modernes en font quand même partie. Les techniques de survie de base comme la chasse aux animaux ou le traitement de l’eau, ne sont pas obligatoirement nécessaires, car généralement les aventuriers emportent leurs propres réserves de nourriture. La proximité de la nature est essentielle de même que le retour aux anciennes méthodes artisanales pour survivre dans la nature sauvage.

Le bushcraft convient à tous ceux qui souhaitent expérimenter la nature.

Edelstahl Perkolator wird auf Raketenofen erhitzt im Lager_Stanel

Lors d’excursions successives, les aventuriers chevronnés visent à renoncer à un peu plus d’équipement moderne, afin de se rapprocher de la vie naturelle au grand air.

Prepping – prêt en cas d’urgence

Prepping (angl. to be prepared – fr. être prêt) est une préparation de crise organisée, une stratégie de survie en cas, p. ex., de catastrophes écologiques, d’attaques terroristes, d’épidémies, de guerres ou d’effondrement des systèmes économiques ou politiques. Le Prepping est né aux États-Unis du XIXe siècle, à l’époque des guerres civiles. Les pénuries alimentaires persistantes ont incité la population à constituer des stocks alimentaires plus importants pour faire face à des situations de guerre et de crise. Pendant la crise boursière historique de 1929, de la Seconde Guerre mondiale, de la Guerre froide qui a suivi et la de crainte d’une catastrophe nucléaire qui en a découlé, le prepping, devenu de plus en plus populaire aux États-Unis, s’est répandu dans le monde entier. La motivation est donc avant tout l’autoprotection et la protection de la famille contre les menaces imprévisibles venant de l’extérieur.

Plus que le Survival et le Bushcraft réunis

La procédure du prepping contient de nombreux éléments du Bushcraft et du Survival :
Les techniques de survie sont tout aussi importantes dans des situations exceptionnelles que les compétences méthodologiques et artisanales pour construire des abris et des structures de protection. En outre, le stockage de réserves en cas d’urgence, les bagages et les plans d’évasion, les vêtements de protection, la connaissance de l’autonomie et le maniement des armes jouent un rôle décisif. Ainsi, en planifiant une excursion dans le monde du prepping ou une aventure semblable, vous répétez en quelque sorte un plan d’urgence. Il faut pouvoir s’installer dans la nature pendant plusieurs jours et construire un campement complet, rationner la nourriture que vous avez emportée avec vous, trouver des sources de nourriture durables et répéter les modes de réaction en cas de danger.

Petromax-HK500-Lager_Camp
  • Livre sur les plantes et fruits sauvages comestibles
  • Carte des environs/appareil GPS
  • Radio et poste de radio
  • Stock alimentaire complet et durable
  • Bouilloires à bois Petromax pour faire bouillir ou faire des réserves d’eau potable pour la préparation des repas sur l’appareil de cuisson
  • Bidons d’eau et comprimés de traitement de l’eau
  • Chargeur solaire
  • Poêle pour tente Petromax en tant que source de chaleur et lieu de cuisson combinés
  • Colle, briquet, outil multi-usage, miroir
  • Lampe à pression Petromax HK 500 comme source de lumière et de chaleur efficace
  • Vêtements de protection (et pour les adeptes du prepping avérés : masques respiratoires).